• Accueil
  • Tourisme
  • Sécurité
  • Mobilité
  • Activité
  • Acheter
  • Contact

ACCUEIL

Home

TOURISME

Sites

HEBERGEMENT

Hotels

RESTAURANT

Alimentation

BOUTIQUE

Objets d'art

ACTIVITES

Events

CONTACT

Ecrire

Évènements et jours fériés du Burkina

ÊTES CIVILES :

Jour de l’an : 1er janvier
Fête de la révolution (soulèvement populaire du 3 janvier 1966) : 3 janvier
Journée de la femme : 8 mars
Fête Internationale du travail : 1er mai
Fête Nationale (jour de l’indépendance) : 5 août
Proclamation de la République : 11 décembre

fêtes au Burkina faso

FÊTES MUSULMANES :

Tamkharit : Nouvel an musulman. Le début dunouvel an à dater de l’Hégire. Le Tamkharit commémore le moment où le prophète Mahomet quitte la Mecque pour s’installer à Médine.
Mouloud ou Maouloud : Commémoration de la naissance du prophète Mahomet.
Début du Ramadan (jeûn) : Non férié.
La Korité (fin du Ramadan).
Tabaski (Aïd el Kébir, ou fête du mouton) : Célèbre le geste d’Abraham à qui Dieu
avait ordonné de sacrifier son fils. Au dernier moment, l’archange Gabriel
lui conseille de tuer un mouton à sa place.

 

FÊTES CHRÉTIENNES :

FÊTES CHRÉTIENNES FÉRIÉES :

Lundi de Pâques : commémore la résurrection de Jésus
Ascension : montée du christ au ciel quarante jours après Pâques
Assomption : 15 août fête de la Vierge Marie
Toussaint : 1er novembre fête commémorative de tous les saints
Noël : 25 décembre célèbre la naissance de Jésus

FÊTES CHRÉTIENNES CELEBREES MAIS NON FÉRIÉES :

Pentecôte : descente de l’Esprit saint sur les apôtres le septième dimanche après Pâques

 

FÊTES TRADITIONNELLES NON FERIEES :

Les fêtes traditionnelles se déroulent généralement entre la fin des récoltes et la saison des pluies, au moment du printemps.

Fête des Samo : à l’ouest de Ouahigouya, les Samo dansent à la fin de la saison sèche afin de faire revenir les pluies.
Le festival des masques de Pouni : tous les deux ans, les années impaires entre mars et avril à Pouni à 140Km à l’ouest de Ouagadougou. Les différentes ethnies viennent s’y rencontrer, échanger et présenter leurs masques.
Le festival Warba du Ganzourgou : tous les deux ans en novembre à Zorgho, chef lieu de la province du Ganzourgou. Le Warba est une danse Mossi réservée à l’origine à des cérémonies d’intronisation ou de funérailles. Elle accompagne aujourd’hui les cérémonies de mariage et autres fêtes populaires.
Le festival Salou : pendant deux jours à l’occasion de la Tabaski à Ouagadougou. D’origine arabe,  » salou  » signifie  » bienvenu « . Différentes troupes de Ouagadougou se mesurent à travers des danses d’inspiration arabe et traditionnelle.
Le festival des Masques et des Arts de Dédougou (FESTIMA) : se tient tous les deux ans, les années paires, en avril, dans la province du Mouhoun. Ce festival a pour vocation de valoriser les échanges inter-culturels.
Le festival Kigba a lieu chaque année au Maouloud à Ouagadougou. Kigba signifie  » fesses  » en mooré. La danse Kigba, populaire et exclusivement féminine consiste à se cogner les fesses.
Fête des Bobo : dans la région de Bobo-Dioulasso, les Bobo sortent les masques et implorent le retour des pluies et des récoltes. Spectacle intéressant qui intègre tous les arts (musique, danse, peinture et sculpture).
Cérémonie d’initiation des Lobi : dans la région de Gaoua, on fête également la fin des récoltes.
La Basgha, dans la province de l’Oubritenga / Ziniaré, est une fête qui, en souvenir des morts en pays Mossi, marque la fin des pluies et des récoltes.
Le Guilgû est une fête propre aux familles détenant la puissance des vents (nionionsés).
Le Carnaval Dodo : fête la fin du ramadan ou Aïd-el-Fitr dans les quartiers populaires de Ouagadougou.  » Dodo  » est un nom d’origine haoussa qui signifie  » monstre « . Des troupes de danseurs et de musiciens habillés de masques et déguisements d’animaux défilent dans les rues de la ville.

AUTRES FÊTES TRADITIONNELLES:

Sortie des masques Nunni et Léllé : province de Sanguié / Réo, tous les deux ans
Fête de l’Igname : province de la Sissili / Léo, chaque année
Festival de danses masquées : province de Sissili, chaque année en février
Le Bougsalé : province du Passoré / Yako, chaque année
Le Wa-poussorem : province du Passoré / Yako
Le Na-bassga : province du Ganzourgou / Zorgho, chaque année
La fête du Leb-raaga : province du Namentenga / Boulsa, chaque année en juillet
La fête coutumière de Bonam : province du Namentenga / Boulsa, chaque année
Le festival de masques de Zéguédeguin : province du Namentenga / Boulsa, tous les 3 ans au printemps
La fête de Boulougou-Nidangou : province de la Gnagna, chaque année en avril / mai
Les fêtes foraines : province de la Gnagna / Bogandé
Le Lumasan : province de Nayala, chaque année

Related

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest posts

Sculptures sur Granit de Laongo

Les sculptures sur granit de Laongo, à quelques kilomètres de Ouagadougou, sont une représentation particulière de l’art au Burkina Faso. C’est à Laongo, en mettant à...

Parc National d’Arly: Le plus grand parc du Burkina

Le Parc National d’Arly (encore appelé réserve totale de faune d’Arly), au Burkina Faso, est tout simplement un des plus grands parcs naturels d’Afrique....

Évènements et jours fériés du Burkina

ÊTES CIVILES : Jour de l’an : 1er janvier Fête de la révolution (soulèvement populaire du 3 janvier 1966) : 3 janvier Journée de la femme...

Categories